4 points essentielles pour tout savoir sur les huiles essentielles

4 points essentielles pour tout savoir sur les huiles essentielles
Huile essentielle de lavande

La plupart des huiles essentielles sont en vente libre, pour le moment encore du moins. Pourtant, ce ne sont pas des substances anodines. Très concentrées, elles agissent souvent de manière extrêmement puissante, il convient donc de mieux les connaître, pour mieux les utiliser.

A cette fin, nous tenterons de répondre à quatre questions : Les huiles essentielles, qu’est-ce que c’est ? A quoi servent-elles ? Y a-t-il des précautions d’usages ? Comment bien les utiliser ?

 

  1. Les huiles essentielles ; qu’est-ce que c’est ?

 

Les huiles essentielles sont des substances aromatiques volatiles qui se trouvent naturellement dans les fleurs, feuilles, écorce, racines, fruits et autres parties des plantes.

Leur teneur et leur composition sont influencées par :

  • Les conditions de vie géographique de la plante : Pays, climat, sol, exposition ;
  • Les facteurs phytosociologiques de la plante : proximité avec des prédateurs, avec certains végétaux ou bien avec des agents pollinisateurs ;
  • La période de récolte de la plante.

 

  1. A quoi servent les huiles essentielles ?

 

Les plantes et les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont produites par la plante pour la protéger des attaques externes (ex : le rayonnement nocif du soleil) ou internes (ex : les champignons) ; mais elles jouent également un rôle dans la pollinisation de la plante (l’agent polinisateur est attiré par ces substances volatiles).

Les hommes et les huiles essentielles

Même si, en soi, l’aromathérapie est née au début du 20ème siècles, l’homme, a de tout temps su utiliser les propriétés des plantes aromatiques à des fins d’agréments comme à des fins thérapeutiques.

Par exemple, l’encens oliban est exploité et associé depuis des millénaires aux cérémonies religieuses. Et c’est vrai qu’en diffusion atmosphérique, il favorise l’élévation spirituelle, prépare à la méditation, invite à la paix intérieure.

Autre exemple : Qui n’a pas connu chez sa grand-mère les petits pochons de lavande destinés à embaumer les placards à vêtements pour en éloigner les mites ? Ici, le principe est le même : utiliser les propriétés répulsives des insectes contenues dans les substances aromatiques des fleurs de lavande.

Aujourd’hui, extraite par entrainement à la vapeur d’eau ou par un procédé mécanique, les huiles essentielles telles que l’Herboricaine les propose sont de véritables concentrées de principes volatiles.

Autrement dit, une goutte d’huile essentielle de lavande officinale contient à elle seule autant de substances aromatiques que 10 ans de production de pochon de grand-mère ! A utiliser donc avec modération…

 

  1. Justement, quelles sont les précautions d’usage ?

 

Plusieurs règles de base sur l’utilisation des huiles essentielles

  • Utilisées sur la peau, la majorité des huiles essentielles doivent être diluées dans une huile végétale (ex : huile végétale d’amande douce) ;
  • Certains composés naturels contenus dans les huiles essentielles peuvent présenter un risque d’allergie chez certaines personnes. Pour mesurer votre tolérance, faites toujours un test d’application dans le pli du coude avant utilisation dans vos mélanges ;
  • L’utilisation d’huiles essentielles est déconseillée chez les femmes enceintes ou allaitantes, chez les enfants et chez les personnes épileptiques ou hypersensibles ;
  • Consultez un médecin pour toute indication thérapeutique ou pour tout traitement par voie orale.

Quelles doivent être la qualité des huiles essentielles

Tout d’abord, l’huile essentielle doit être issue d’une plante botaniquement certifiée, c’est-à-dire identifiées dans la langue universellement reconnue en botanique : le latin. Exemple pour la menthe poivrée : Mentha piperita.

Ensuite, l’huile essentielle doit être chémotypée. Le label HECT, qui veut dire Huile Essentielle ChémoTypée, correspond à une classification biochimique assurée qui se fait en fonction des structures moléculaires de la plante.

Enfin, l’idéal est d’avoir une huile essentielle avec un label Bio, garantie d’un plus grand respect de la nature et des hommes.

Evidemment, chez L’Herboricaine, chaque huile essentielle est issue de plantes botaniquement certifiées, est labellisée HECT et est certifiée Bio.

 

  1. Comment les utiliser ?

 

Si la qualité d’une huile essentielle dépend en grande partie de sa composition en substances volatiles, les effets qu’elle peut avoir sur l’homme ne tiennent pas qu’à sa seule biochimie. C’est pourquoi, en aromathérapie, on parle d’expérience olfactive.

En effet, l’huile essentielle interagit avec l’organisme de l’homme selon ses propriétés, certes mais également selon les dispositions de son expérimentateur, ses souvenirs, la manière de la consommer, la confiance que l’on met dans son potentiel, son état d’esprit.

Dans un monde où tout ce qui n’est pas quantifié semble être insignifiant, l’aromathérapie nous rappelle que nous sommes interconnectés de manière subtile avec notre environnement, comme intriqués. Quelque chose de plus qu’une réaction biochimique s’opère en nous lorsque nous humons de l’huile essentielle de lavandula augustifolia. Que cela soit l’atmosphère retrouvée de chez mamie, ou bien le souvenir d’une amourette d’été près d’un champ de lavande, c’est la madeleine de Proust qui recommence, l’indigestion au gluten en moins !

 

Conclusion

 

En somme, plutôt qu’un long traité sur les différents modes d’utilisations des huiles essentielles, je préfère vous inviter à faire vos propres expériences, et en tenant compte des propriétés générales de chaque huile essentielle -que vous pourrez découvrir dans notre Livret informatif, et en vous laissant inspirer par votre instinct pour choisir parmi la large gamme que L’Herboricaine vous propose.

Découvrez le rayon huiles essentielles de L’Herboricaine

Cet article a 4 commentaires

  1. Article intéressant, merci à l’auteur de ce blog que je découvre depuis peu. Notamment, le contenu du point 4. est intéressant car rarement (à ma connaissance) mis en avant dans les enseignes commerciales plus massives et « mainstream »…
    Ca donne à réfléchir sur l’usage de tous ces produits, merci!
    Et bonnes fêtes !!

    Pierre

    1. Bonjour M. Pillet,
      Vous avez bien remarqué l’approche qualitative et intuitive que j’essayai effectivement de mettre en avant pour ce qui est de l’utilisation des HE. Merci pour votre commentaire !

  2. Très bon article !
    Merci pour toutes ces informations et ces conseils d’utilisation !

    Joyeux Noël à vous.

  3. Excellent article ! Je ne connaissais pas tout ça sur les huiles essentielles !

    Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier