3 secrets sur la noix de coco [bienfait de la nature]

3 secrets sur la noix de coco [bienfait de la nature]

En glace l’été ou rappée sur du chocolat chaud, la noix de coco égaie souvent nos desserts, nos gâteaux, nos papilles, mais connait-on vraiment ce fruit exotique à la saveur des îles ?

Dans la langue sanskrite, le cocotier est appelé kalpa vriskha, « arbre qui fournit tout ce qui est nécessaire à la vie ». Et cette appellation se justifie pleinement quand on sait que les habitants de la Polynésie ont survécu pendant des générations en s’alimentant presque exclusivement de produits à base de noix de coco. Mais alors quels sont les secrets qui donnent à ce fruit de si exceptionnelles qualités nutritionnelles ?

 

La chair

 

Très riche en graisses hautement calorique (370 kcal pour 100 g d fruit frais), la pulpe posséderait des propriétés antifongiques et antivirales (Wang & Ng, 2005).

Mieux, incorporer dans les aliments 15 à 25 % de noix de coco râpée (aussi appelée coprah) réduirait le taux de cholestérol LDL et de triglycérides, et ce grâce à la présence de fibres solubles et insolubles (Trinidad et al., 2004).

Mais ce n’est pas tout : la noix de coco contient aussi des sucres, des folates du potassium, du phosphore, du magnésium, du zinc et du calcium, bref, la chair de la noix de coco, en plus d’être un délice gustatif, constitue une sorte de bombe nutritionnelle !

 

Le lait

 

La noix du cocotier contient environ 50 cl d’un liquide sucré communément appelé lait de coco. Dans le sud de l’Inde, il entre dans la préparation de diverses boissons telle la piña colada (avis aux amateurs !)

Seul, le lait de coco est si pur que, pendant la seconde guerre mondiale, dans le pacifique, les infirmiers américains l’injectaient directement dans les veines des blessés lorsque les poches de sang venaient à manquer.

Autrement, des sujets hypertendus ont, à l’expérimentation, noté une baisse de la tension systolique (pression artérielle mesurée lors de la phase de la contraction du cœur) après avoir consommé du lait de coco à intervalle régulier (Alleyne et al. 2005).

 

L’huile

 

Voyons ce qu’en dit notre partenaire en huile 100% pure, vierge et bio, le Laboratoire Altho : « Cette huile, aux pouvoirs nourrissants et apaisants séduit par son délicat parfum sucré. Alliée des peaux sèches ou abimées, elle excelle également dans le soin des cheveux bouclés, de type ‘’afro’’. En masque, elle constitue enfin un bon remède contre les poux. »

Au point de vue nutritionnelle, l’huile de coco étant complètement métabolisée par l’organisme, elle ne provoque aucun stockage de résidus dans les artères.

Mieux, l’huile de coco vierge aiderait même à réduire le taux de cholestérol LDL et de graisse dans le sang et les tissus. Cette observation peut être attribuée à la présence de composants polyphénoliques, c’est-à-dire d’antioxydants naturels (Nevin & Rajamohan, 2004).

Bref, l’huile de coco, c’est un partenaire beauté, un allié pour la vitalité, en un mot, c’est un concentré de bienfaits.

Découvrir notre huile de noix de coco 100 % pure, vierge et bio.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier